Solida’rire est une association étudiante de l’ensemble des écoles d’ingénieur de Grenoble INP, créée en 2008, de solidarité locale et internationale.

Solida’rire a 3 grand objectifs qui se résument en cette phrase : favoriser l’accès à l’éducation et le développement de populations défavorisées tout en permettant un grand échange culturel.

Depuis notre création, nous avons réalisé plus d’une quinzaine de projets majoritairement en Afrique et en Amérique du Sud. Nous avons, depuis 2015, pour objectif de nous implanter sur le continent asiatique, notamment en Inde et au Cambodge.

Le fait que nos membres soient issus d’écoles d’ingénieur différentes nous permet de réaliser des projets dans tous les domaines : accès à l’eau et à l’énergie, apport de solutions innovantes et écologiques, construction, soutien scolaire, sensibilisation…

Ainsi, nous sommes intervenus, par exemple, pour la construction de salles de classe ou celle d’un séchoir à cacao au Pérou afin d’aider les habitants d’un village péruvien à s’organiser en coopérative, pour la construction d’un centre de santé visant à aider une tribu de la forêt amazonienne à conserver ses pratiques médicinales traditionnelles ou pour l’installation des éoliennes dans un village sénégalais, pour l’électrification d’un internat dans le nord de l’Inde, pour faire du soutien scolaire au Togo… La liste est longue et ces quelques exemples témoignent de la diversité de nos actions et de notre champ de compétences qui ne cesse de s’élargir au fil des années.

Nous avons soif d’agir là où est le besoin, et d’innover dans nos projets afin de répondre au mieux aux attentes des populations que nous aidons.

Notre principe de fonctionnement est très simple. Chaque année au mois d’octobre, des équipes d’une dizaine de personnes sont constituées par projet et ont pour mission de monter le projet à partir d’un besoin exprimé par une population et traduit par une association partenaire (étrangère ou non). Ceci nécessite la récolte d’une certaine somme d’argent et la mise en place théorique de la construction ou de l’installation. Enfin, les équipes de volontaires se déplacent sur les mois de juin et juillet dans le pays concerné à la rencontre de ceux que nous aidons pour concrétiser le projet.

En 2016-2017, de nouveaux projets ont été développés au niveau local.

Ainsi, les membres de notre association ont pu s’investir dans le pôle local à travers les Maraudes avec la Croix-Rouge, du soutien scolaire et l’organisation d’activités culturelles pour les enfants Roms de l’agglomération grenobloise. Mais encore via le sport dans les quartiers difficiles de Grenoble ou via la participation au Téléthon et l’action auprès des enfants atteints d’un cancer. De plus, un projet en partenariat avec l’Etablissement Français du Sang est en cours ainsi que de l’aide aux personnes âgées en maison de retraite.

Les membres du pôle international, quant à eux, ont pu s’investir dans des projets fondés sur l’accès à l’instruction et à la culture au Burkina Faso, au Togo ou Pérou, ou sur l’accès à l’énergie et à l’eau en Inde et au Cambodge.

En 2017-2018, de nouveaux projets ont été crées au niveau local

Avec l’association Le Rocher, située à Grenoble, les étudiants pourront apporter leur aide aux jeunes des quartiers défavorisés via la proposition de soutien scolaire, l’organisation d’animations de rues, en groupe, et la participation à des Repas Saveurs du Monde afin d’établir des liens solides avec ces jeunes. En outre, le projets destiné aux enfants atteints du cancer a été remplacé par le projet Enfants de la Lune, dont le but est de permettre à des enfants atteints du Xeroderma Pigmentosum (maladie rendant les malades vulnérables aux rayons du soleil, et ainsi au cancers de la peau, entre autres) de sortir du cadre hospitalier en leur organisant un week-end à la montagne, dans un châlet, aux alentours de Grenoble.

L’action ponctuelle Banque alimentaire, en partenariat avec les Restos du Coeur a également vu le jour.