Lieux. Villes de Tintilou et Doulougou, Burkina
Association étudiante française partenaire. SOS

SOS est l’association solidaire d’aide à l’enfance de Grenoble Ecole de Management (GEM), reconnue d’intérêt général depuis 2010. Elle a pour vocation de favoriser l’accès à l’éducation, à la culture et aux loisirs aux jeunes défavorisés de l’agglomération grenobloise et des quatre coins du monde.

Elle regroupe plus de 200 membres regroupés autour de 6 projets internationaux (Bénin, Indonésie, Pérou, Laos, Madagascar, Burkina Faso) et 6 projets locaux ainsi que des évènements de sensibilisation tels que le Téléthon ou le Don du sang.

Partenaire local à Tintilou. Les Enfants D’Abord

Les Enfants D’Abord est une association basée à Ouagadougou qui agit à Tintilou. Elle a été créée il y a plus de 30 ans et est en charge d’un orphelinat à Tintilou. Le président, Constantin Ouedragogo, est lui-même orphelin. Cette association a pour but de viser la scolarisation et l’accueil d’enfants déscolarisés par manque d’argent et d’enfants en bas âge dans la pouponnière.

Pour permettre la scolarisation d’un enfant, l’association fonctionne par parrainage d’un enfant, ce qui permet également de réduire le coût de la scolarité des autres enfants.

Partenaire local à Doulougou. MJ Procunas

MJ Procunas est une association qui vise à promouvoir le développement humain ainsi que la préservation de l’environnement au Burkina Faso. Elle organise chaque année des cours de soutien scolaire pour les élèves de primaire, des évènements sportifs et culturels et des initiatives de reboisement dans la région de Doulougou.

Génèse du projet

Le projet a été élaboré par un groupe de volontaires qui sont allés analyser la situation au Burkina Faso en 2016. Il se déroule en deux parties sur une durée totale d’un mois : une partie du projet se déroule à Tintilou et l’autre à Doulougou. Ce sont 2 villages du Burkina Faso de moins de 1000 habitants chacun, situés à quelques dizaines de kilomètres au sud de la capitale Ouagadougou.

  • Construction du toit de l’école primaire à Tintilou

Les enfants de l’orphelinat ont actuellement cours en extérieur, sous les manguiers. Une école primaire ainsi qu’une école maternelle sont en cours de construction pour offrir une structure d’étude.

Durant les 15 premiers jours, les volontaires iront à Tintilou, où ils auront pour objectif la construction du toit de l’école primaire.

De plus, dans un objectif de contribution à l’économie locale, l’idée serait d’acheter sur place le matériel scolaire nécessaire pour le fonctionnement de l’école.

Ce qui tient particulièrement à cœur aux volontaires est de coopérer le plus étroitement possible avec l’association « Les Enfants d’Abord » qui est en charge de l’orphelinat afin d’établir des liens forts entre l’école et l’orphelinat.

Enfin, si les financements et le temps le permettent, les étudiants de Solida’rire voudraient électrifier ce bâtiment avec des panneaux solaires.
Il est par ailleurs crucial pour nous d’assurer la pérennité de l’école pour que le projet ait un véritable intérêt.

  • Cours de soutien et rénovation d’une bibliothèque à Doulougou

La dernière quinzaine de jours, les volontaires se rendront à Doulougou, où l’association MJ Procunas dispense des cours de soutien scolaire à des enfants. L’objectif est donc de proposer des cours de soutien scolaire aux enfants mais également de rénover la bibliothèque du village.

L’établissement d’un lien plus profond entre l’école de Doulougou et les habitants reste primordial, afin de pouvoir dispenser du soutien scolaire le plus régulièrement possible.

L’appropriation des enjeux du projet doivent être transmis et partagés par la population locale, c’est pourquoi l’échange avec les habitants joue alors un grand rôle pour la pérennité de cette action.

RETOUR